Pour devenir un consommateur éclairé !

1. Qu'est-ce qu'un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires sont des "denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant des effets nutritionnels ou physiologiques"*.


Ils sont régis par une règlementation
européenne
pour leur fabrication et leur commercialisation.

Leur étiquetage est strictement encadré afin d'informer au mieux le consommateur et de "tracer" le produit, gage de sécurité et de transparence.

Tous les ingrédients utilisés (vitamines, minéraux, plantes, additifs, arômes...) doivent être autorisés par le ministère chargé de la consommation après avis de l'Anses (Agence de sécurité sanitaire aliments, travail et environnement).

Leurs concentrations sont limitées par règlementation.

*http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/denrees-alimentaires/article/complements-alimentaires

2. En quoi sont-ils différents des médicaments ?

Même s'ils se présentent sous forme gélules, comprimés, préparations liquides ou poudres, ils ne sont pas des médicaments car ils n'ont pas d'action thérapeutique. Aussi sont-ils vendus sans ordonnance. Ils peuvent bien sûr être conseillés par un professionnel da santé.

3. Comportent-ils des risques ?

Si l'on respecte les conseils d'utilisation, les compléments alimentaires sont sans risques (doses encadrées par les autorités de santé). En cas d'allergie repérer dans la liste des ingrédients les allergènes potentiels bien mis en évidence comme sur toute étiquette d'aliment.
Attention cependant si l'on en prend plusieurs en même temps : il peut y avoir des effets de surdosage en certains nutriments. Aussi est-il judicieux alors de demander l'avis d'un professionnel de santé ou de consulter un médecin, qui seuls seront juges. De même si l'on suit un traitement médicamenteux, il est essentiel de consulter un médecin ou un pharmacien pour éviter toute interaction.

4. Où se les procurer** ?

En pharmacie 1er circuit de vente En supermarché
En magasin diététique
Sur internet
54 % des achats pour les adultes.

78 % des achats pour les enfants.
14 % des achats. 9 % des achats. La vente par Internet n'est pas encadrée par un décret (comme pour les médicaments) d'où une vigilance demandée par les autorités de santé quant à ce mode de distribution*.

**D'après l'étude Nutrinet-Santé
*http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/denrees-alimentaires/article/complements-alimentaires

Quelques chiffres en plus