Grossesse

Grossesse

Ne pas manger pour deux mais manger deux fois mieux !

La grossesse constitue un moment singulier de la vie d’une femme où l’alimentation devient un pilier de sa santé et de celle de son futur enfant.

Certains nutriments comptent alors plus que d’autres : les acides gras essentiels (DHA en particulier), les vitamines B dont la B9 ou acide folique.

Veiller à son équilibre acido-basique

Toute femme enceinte est informée de la nécessité d’exclure momentanément ou sur toute la durée de sa grossesse certains aliments tels que les fromages au lait cru, les charcuteries, le soja et produits à base de soja. Elle sait que ses besoins en vitamines, minéraux et oligoéléments seront nettement plus élevés pendant la grossesse et l’allaitement. Elle sera en revanche peu sensibilisée à la conservation de son équilibre acido-basique.

En effet, pendant la grossesse, le bébé élimine ses acides métaboliques via le liquide amniotique au pH basique. Pour maintenir ce pH, la maman doit puiser dans ses réserves minérales. Or on observe souvent des réserves tampons limitées dès le début de la grossesse. On évitera alors les aliments acides, acidifiants.

Table des index glycémiques
Table des index glycémiques

Pendant la grossesse et l’allaitement

La qualité de l’alimentation influence les apports nutritifs aux cellules de la mère et du futur enfant.
Sans surprise, ce sont les aliments frais, colorés, de production locale et de saison, si possible issus de l’agriculture biologique qui seront dotés d’une densité nutritionnelle importante en minéraux, vitamines, antioxydants. Idéalement, mélangez les couleurs : au moins un légume vert foncé (salade, brocoli, épinard, haricot vert), un légume orange (carotte, potiron) par jour. En revanche, levez le pied sur les jus de fruits dont la teneur en sucres est élevée.


La consommation quotidienne de légumes verts et fruits apportera les vitamines et minéraux indispensables, dont le cuivre qui contribue au transport normal du fer dans l'organisme. À compléter si besoin par OLiGOMAX Fer • complexe minéral riche en fer • 5 ml par jour dans ½ verre d'eau, en dehors des repas • 5 ml apportent 71% des VNR ou Valeurs Nutritionnelles de Référence en fer.

undefined
undefined


L'apport d'acides gras essentiels sous forme biologiquement active est intéressant ; les acides gras de la série 3, le DHA en particulier, contribuent au développement du cerveau et des yeux.

L’effet bénéfique est obtenu par la consommation journalière de 200 mg de DHA, en plus de la consommation journalière d'acides gras oméga-3 recommandée pour les adultes, soit 250 mg de DHA.
On pourra donc conseiller de consommer des poissons gras (2 fois par semaine) et d'alterner pour les assaisonnements l'huile de colza et l'huile d'olive vierges première pression à froid.
En revanche, limitez votre consommation de grands poissons tels que le thon ou l’espadon qui ont accumulé dans leurs cellules, hélas, les métaux lourds qui polluent les océans. Harengs, sardines, anchois, truites sont à privilégier.

Pendant l’allaitement, il est utile de prendre à nouveau des acides gras essentiels EPA/DHA (ERGY 3). Il est souvent nécessaire de soutenir la maman (vitalité, cheveux, etc.) avec un complexe de minéraux et de vitamines tel ERGYNATAL.