ACEROL C : l’allié de l’hiver au naturel !

Ne laissez pas le passage de l’hiver laisser des traces côté énergie. Dopez votre immunité et votre vitalité avec la star des vitamines de l’hiver : la vitamine C.

Février : après le passage des jours plus courts, avec le froid, l’humidité et les attaques virales, février est le mois où la baisse d’énergie marque sa présence pour bon nombre d’entre nous… Si on y ajoute un système immunitaire au plus bas (question de chronobiologie), nous voilà plus vulnérables tant côté physique que mental.

Pensez alors à la vitamine C (ou acide ascorbique), vitamine à grande polyvalence, la vitamine de l’hiver :

  • La vitamine C est un cofacteur indispensable à la synthèse de certains neurotransmetteurs d’où son action sur le tonus et l’énergie.

Elle intervient aussi dans la synthèse d’hormones impliquées dans la réponse au stress (cortisol, adrénaline), dans la synthèse d’acides aminés : elle contribue ainsi au fonctionnement normal du système nerveux. Ses concentrations sont d’ailleurs très élevées dans le cerveau.

  • Elle soutient aussi le fonctionnement du système immunitaire et participe à l’absorption du fer, minéral anti-fatigue par excellence...
  • Elle protège les cellules contre le stress oxydatif ; or lors de toute attaque microbienne, le stress oxydant augmente et les niveaux de vitamine C diminuent.

Or notre organisme ne sait pas fabriquer cette précieuse vitamine (contrairement aux animaux et végétaux). Hydrosoluble, elle est peu stockée. Elle est très sensible à la lumière et à la chaleur, cuisson, raffinage, stockage… la détruisent.  Les « manques » sont assez fréquents : fatigabilité accrue, moindre résistance aux infections peuvent en être les révélateurs.

Pensez donc à augmenter les apports lorsque vous vous sentez plus vulnérables (fatigue, « attaque microbienne », stress...).

Les fruits contiennent beaucoup de vitamine C : les fruits exotiques, notamment la goyave, mais aussi le kiwi et les agrumes. Les teneurs varient en moyenne de 100 à 150 mg, voire 300 mg pour 100 gr de fruits. Mais attention, la maturité du fruit, le moment de la cueillette, le délai écoulé entre la cueillette et le moment de la consommation peuvent entraîner une perte de vitamine très importante.

Pour les légumes d’hiver, nombreux sont ceux qui sont riches en vitamine C, en particulier tous les choux et le navet. Mais la chaleur la dégradant très vite, les consommer crus, si possible bien-sûr, le plus souvent.

Le saviez-vous ?

Ce qui cause sa perte !

  • La cuisson vapeur 3 à 4 min : 10 %
  • La cuisson avec ébullition 3 à 4 min : 25 %, ébullition de 10 min : 50 %
  • La congélation et dégel : 10 à 25 %
  • Le stockage de 4 semaines : 50 %

ACEROL C

De la vitamine C d'origine naturelle à croquer.
ACEROL C est composé d'un extrait d'acérola riche en vitamine C d'origine naturelle.

La vitamine C contribue :

  • à la réduction de la fatigue,
  • au fonctionnement normal du système immunitaire,
  • à la protection des cellules contre le stress oxydatif,
  • au métabolisme énergétique,
  • à l’absorption du fer.

1 comprimé à croquer le matin.

Particulièrement utile en cette période hivernale, surtout si l’on est soumis à du stress, du surmenage, de la fatigue, si l’on consomme peu de fruits et légumes, si l’on fume.

> En savoir + sur ce produit

Les + produit

  • Un véritable concentré : 1 comprimé = 120 mg de vitamine C d'origine naturelle = 150% des Valeurs Nutritionnelles de Référence ou VNR.
  • L'acérola ou petite cerise sud-américaine contient aussi des polyphénols, des minéraux, du bêta-carotène et des vitamines B. Tous ces éléments vont permettre une meilleure absorption de la vitamine C et sa protection contre l'oxydation.
  • Une saveur acidulée très agréable.
  • Existe aussi en format tube.