Profitez d'un  produit Ergysport Recup offert à l'achat de 3 produits Ergysport Recup avec le code : ERGYSPORT31

Pourquoi prendre du zinc en complément alimentaire ?

Découvrez quels sont les bienfaits du zinc, pourquoi la prise d’un complément alimentaire peut être utile pour contribuer à atteindre les apports recommandés et sous quelles formes le choisir.

Oligoélément essentiel pour l’organisme, le zinc intervient sur l’immunité, le métabolisme, de la peau et de la fonction osseuse. Dans l’alimentation, il est principalement présent dans les produits d’origine animale et en quantité moindre dans les produits d'origine végétale. Dans les compléments alimentaires, il prendra plusieurs formes. Nutergia vous explique pourquoi il en a choisi certaines plutôt que d'autres.

À quoi sert le zinc et quelles sont ses propriétés et bienfaits sur la santé ?

Le zinc est un oligoélément présent à l’état de traces dans le corps humain. Près de 65 % du zinc se retrouve dans les muscles, et 20 % dans les os. Le zinc est également présent dans vos cellules, et plus particulièrement dans les glandes surrénales, la peau ou encore le pancréas.

Le zinc est donc nécessaire à de multiples réactions biologiques (immunité, croissance, synthèse de l’insuline, etc.) et joue un rôle majeur dans l’organisme au niveau de tous les grands métabolismes et mécanismes physiologiques.

Il contribue à :

  • la synthèse normale de l’ADN ;
  • au métabolisme normal des macronutriments, des glucides, acides gras et vitamine A ;
  • au maintien d’une fonction cognitive normale ;
  • au maintien d’une fertilité et de fonctions de reproduction normales ;
  • au maintien des os, des cheveux, des ongles et de la peau normaux ;
  • au maintien d’une vision et du fonctionnement du système immunitaire normaux ;
  • a la protection des cellules contre les radicaux libres et le stress oxydatif (effet antioxydant).

Où trouver le zinc dans l’alimentation ?

Les aliments contenant du zinc sont assez nombreux. Ils peuvent être d’origine animale ou végétale. Les aliments d’origine animale qui contiennent les plus fortes teneurs en zinc sont les fruits de mer (surtout les huîtres), le foie de veau, la viande rouge, le poisson, le jaune d’oeuf et les produits laitiers.

Du côté de l’alimentation végétale, le zinc est présent en très faibles quantités dans les fruits et légumes. Les céréales complètes, les légumes secs et les oléagineux sont les végétaux qui en contiennent les meilleurs taux... 

Cependant, l'absorption du zinc issu des aliments végétaux sera moins bien effectuée par l’organisme, ce qui explique que les végétariens et vegans sont plus exposés au risque de manque. Le thé et le café diminueraient également l'absorption.

Des apports journaliers parfois insuffisants

Dans la population générale, les apports recommandés journaliers en zinc varient entre 8 mg pour les femmes et 11 mg pour les hommes. Il convient toutefois de ne pas dépasser la dose de 25 mg de zinc par jour, toutes sources confondues (7 mg pour les enfants de 10 à 18 ans, 3 mg pour les enfants de moins de 10 ans).

Si les cas graves sont rares, les manques légers à modérés sont fréquents et pourraient toucher jusqu’à un tiers de la population mondiale 1. Notre organisme ne disposant pas de réserve notable en zinc, un apport alimentaire régulier est important. Certaines catégories de personnes doivent faire particulièrement attention à leurs apports en zinc. C’est par exemple le cas comme nous l’avons vu des végétariens et végétaliens, mais aussi des femmes enceintes dont les besoins deviennent équivalents à ceux des hommes, des personnes âgées ou des personnes sujettes aux gênes intestinales.

Comment reconnaître un manque de zinc ?

Les signes d’un manque de zinc se manifestent généralement par une perte de l’appétit, une perte de cheveux et de l’irritabilité. Chez les enfants et nourrissons, un déficit en zinc peut entraîner un retard de croissance. Le manque de zinc peut également provoquer une modification du goût et de l’odorat, ainsi que des éruptions cutanées et une baisse de l'immunité. Enfin, la cicatrisation de petites plaies peut être plus longue que d’habitude et moins performante.

Les sources de zinc choisies par Nutergia

Le zinc est un oligoélément essentiel pour toute la famille. Aussi pour permettre une assimilation parfaite à tous les organismes Nutergia a choisi le citrate de zinc ou le gluconate de zinc, deux sels mieux assimilés par l'organisme selon une étude de l'European Food Safety Authority (EFSA). 

Les compléments alimentaires zinc sont généralement proposés sous forme classique en ampoules, gélules, capsules ou encore comprimés. Le zinc peut être inclus seul dans la formule, ou associé à plusieurs autres substances pour répondre à un besoin spécifique.

Mais chez Nutergia, nous optons toujours pour une synergie d'actifs dans les formules liquides ou solides.

La forme liquide contient un extrait français breveté de lithothamne associé à un concentré d’eau de mer désodée qui apporte tous les oligoéléments. La formule synergique est alors enrichie en zinc.

La gamme OLiGOMAX propose deux types de solutions pour deux besoins différents :

OLiGOMAX zinc : le zinc contribue au fonctionnement normal du système immunitaire,

OLiGOMAX Zinc-Silicium : le zinc pour sa contribution au métabolisme acido-basique normal et au maintien d’une bonne ossature et de l'extrait de bambou qui contient naturellement de la silice, participant au confort articulaire.

Ces deux formules sont garanties sans alcool, sans sucre, sans édulcorant, et sans arôme artificiel.

Le zinc est également très présent dans les formules solides (gélules) comme socle dans la relance de l'activité cellulaire et pour ses nombreuses fonctions dans l'organisme

Supplément en gélules ou liquide : quelle quantité par jour ?

En France, le besoin nutritionnel moyen en zinc pour un homme adulte s'inscrit dans une fourchette entre 7.5 et 11,9 mg/jour. Une dose journalière (5 ml) d'OLiGOMAX zinc représente près de 50% des apports journaliers, vous pouvez en toute tranquillité adopter une alimentation riche en zinc.

Au-delà de 15 ml, les produits sont prescrits par des professionnels de santé pour la prise en charge d'affections spécifiques comme par exemple les poussées de boutons acnéiques ou contre la perte de densité osseuse.

Le zinc est un oligoélément dont l’absorption est facilitée par les protéines animales et les acides présents dans les fruits et légumes.

La prise d’un complément de zinc s'étale généralement sur une longue période, de plusieurs semaines à plusieurs mois selon les besoins. Elle peut être renouvelée plusieurs fois dans l’année.

Quels effets secondaires et risque de surdosage ?

Le zinc pris à dose normale ne possède pas d’effets secondaires particuliers. En revanche, il existe un risque de surdosage, si vous consommez plusieurs compléments alimentaires en même temps et que tous en contiennent. Un surdosage de zinc peut provoquer une difficulté à parler, à marcher, ainsi que des tremblements et gênes digestives. Trop de zinc dans l’organisme perturbe également l’assimilation du cuivre et le taux de cholestérol HDL.

De manière générale, nous vous conseillons de respecter nos préconisations d'emploi, de vérifier en cas de multiprise que vous ne dépassez pas les doses journalières recommandées. Demandez l’avis d’un professionnel de santé en cas de doute.

Des situations plus sensibles

La prise de zinc peut interférer avec de nombreux médicaments. C’est par exemple le cas de certains médicaments vasodilatateurs, des contraceptifs oraux, de certains diurétiques, anticonvulsivants et médicaments contre l’acidité de l’estomac. Si vous souhaitez vous supplémenter en zinc, nous vous conseillons de demander conseil à votre médecin pour éviter toute interaction. Prévoyez également au moins deux heures d’intervalle entre la prise de zinc et antibiotiques de la famille des fluoroquinolones et tétracyclines.

Découvrez nos compléments alimentaires à base de zinc sur notre boutique en ligne ! Beauté de la peau, confort articulaire, enfants, immunité, vous y trouverez certainement le complément alimentaire zinc qui vous convient le mieux !


Références :

DGCCRF - Recommandations sanitaires en nutriments (2 janvier 2019)
EFSA - Tolerable upper intake levels for vitamins and minerals (Février 2006)
Barrie SA, Wright JV, Pizzorno JE, Kutter E, Barron PC. "Comparative absorption of zinc picolinate, zinc citrate and zinc gluconate in humans". Agents Actions. 1987 Jun;21(1-2):223-8. doi: 10.1007/BF01974946. PMID: 3630857.
Wegmüller R, Tay F, Zeder C, Brnic M, Hurrell RF. "Zinc absorption by young adults from supplemental zinc citrate is comparable with that from zinc gluconate and higher than from zinc oxide". J Nutr. 2014 Feb;144(2):132-6. doi: 10.3945/jn.113.181487. Epub 2013 Nov 20. PMID: 24259556; PMCID: PMC3901420.

World Health Organization. (‎2002)‎. Rapport sur la santé dans le monde : 2002 : réduire les risques et promouvoir une vie saine. Genève : Organisation mondiale de la Santé

Vous avez l'air de naviguer depuis la France.
Cliquez ici pour visiter notre site français.