Drainage et Détox santé

Drainage et Détox santé

Nos organismes sont aujourd’hui exposés à de nombreuses substances indésirables via l’alimentation et l’environnement, ce dès l’enfance.

Malgré un merveilleux pouvoir d’auto-nettoyage, permettant de neutraliser puis d’éliminer les toxiques, notre corps finit par « s’encrasser » par saturation des systèmes d’élimination appelés émonctoires.

Les déchets alors s’accumulent. S’en suivent fatigue chronique pour tous, teint terne pour les uns, petits capitons… pour les autres.

Les émonctoires

Ce sont les portes de sortie des déchets. Les principaux sont le foie, les reins et les intestins, secondés si nécessaire, par la peau et les poumons.

Tout dysfonctionnement intestinal aura des répercutions sur le foie, qui à la longue, impactera sur les reins : ces 3 émonctoires principaux sont interdépendants.

Les détoxifiants, les draineurs…

Schéma foieLe foie a un rôle vital pour l’organisme, puisque grâce à un système enzymatique spécifique, il est capable de neutraliser puis rendre hydrosolubles les toxiques.

Ces processus d’épuration produisent des radicaux libres grands consommateurs d’antioxydants.


  • Certaines plantes telles l’artichaut, le chardon-marie, vont activer ces phases de détoxification hépatique; d’autres, drainantes, donc stimulant la fonction de filtration du sang, vont permettre d’éliminer les déchets ou les toxiques désactivés hydrosolubles par voie biliaire ou urinaire (reine des prés, cassis, aubier de tilleul). Certaines plantes ont une grande polyvalence et agissent donc à plusieurs niveaux.
  • chardon-mariePour que ces réactions soient optimisées, elles nécessitent la présence de cofacteurs vitaminiques tels vitamines B9 et B6, et d’oligoéléments catalyseurs : manganèse, cuivre, zinc et sélénium en particulier.

Ai-je besoin de détoxiquer mon organisme ou un simple drainage suffit-il ?

Comme toujours, écoutez votre corps qui, en cas de « saturation » va se faire bavard : nausées au réveil, migraines, langue pâteuse, digestion difficile, coups de pompe après les repas, humeurs variables, ballonnements, rétention d’eau… autant de signes possibles d’une surcharge hépatique.

Si vous ajoutez tabac, alcool, médicaments, environnement pollué, alimentation industrielle à votre quotidien, pas de doute, la détox est faite pour vous. Sinon misez sur un drainage printanier de l’organisme.

Attention :

  • Pendant la « cure détox », privilégiez une alimentation hypotoxique, riche en fruits et légumes de qualité, huiles 1re pression à froid, protéines végétales, ce pour « alléger » en quelque sorte le travail du foie ;
  • L’élimination des toxiques doit se faire en douceur mais peut se manifester par des petits désagréments tels transit accéléré, urines concentrées, transpiration plus importante et même émotions plus vives.

Patience… tout va rentrer dans l’ordre, et le foie, véritable chef d’orchestre en matière énergétique de l’organisme (dans la médecine traditionnelle chinoise, c’est l’organe du printemps par excellence) va pouvoir relancer votre énergie.