Quand la chaleur pèse sur les jambes

Quand la chaleur pèse sur les jambes

Jambes lourdes, chevilles qui gonflent… des désagréments qui s’amplifient avec le retour de la chaleur pour 57% des femmes et 26% des hommes*.

Les bons gestes passent par l’hygiène de vie, une alimentation colorée… et le coup de pouce de plantes spécialistes du tonus veineux et d’actifs antioxydants, apaisants.

*www.maladie-veineuse.org

La circulation veineuse : en lutte contre la pesanteur

La propultion du sang veineuxLe sang, via les artères, chemine jusqu’aux organes où il livre son oxygène et se charge de gaz carbonique. Il va alors retourner au cœur grâce au circuit veineux important dans les membres inférieurs. Pour pallier à l’influence inévitable de la pesanteur, les veines sont pourvues de « clapets anti-retour », ne s’ouvrant que dans un sens, les valvules.
Tonicité veineuse, contractions musculaires comprimant les veines, pompe veineuse de la voûte plantaire participent aussi à ce retour veineux.

Structure d'une veineLes veines ont des parois minces et rigides. L’enveloppe interne (ou tunique) est constituée de cellules endothéliales qui vont « donner l’ordre » aux cellules musculaires de la tunique moyenne de se contracter ; elle est équipée de valvules.
La tunique externe est constituée de cellules produisant collagène et élastine, indispensables pour la souplesse et l’élasticité des veines donc leur tonus.

Les dérèglements du retour veineux

Les premiers signes sont des sensations de lourdeurs dans les jambes, plus importantes en cas de chaleur, en fin de journée. Fourmillements, crampes nocturnes, jambes et/ou pieds enflés, varicosités (veinules distendues) voire varices sont aussi des signes de fragilité veineuse.

Quels facteurs de risque ?

  • L’hérédité : avec 2 parents ayant des varices, le risque passe à 90%
  • L’âge : les veines, comme tout organe et tissu vieillissent (diminution du nombre de fibroblastes  - donc des fibres de collagène et élastine -, et des cellules musculaires de la paroi veineuse)
  • Les hormones féminines : elles ont une action sur la paroi veineuse
  • La grossesse : elle est source de variations hormonales, pression du bébé sur les veines
  • Le surpoids conduisant à une charge sur les jambes
  • La constipation par compression veineuse au niveau abdominal
  • La sédentarité, la chaleur, les compressions (vêtements serrés…) etc

La nutrition du système veineux et capillaire

Fruits

1. Des antioxydants

FruitsLes veines et les capillaires sanguins, comme tout organe, et en particulier leurs parois, subissent l’assaut des radicaux libres. Le stress oxydant -ou stress oxydatif- est reconnu pour avoir un rôle important dans l’apparition de la maladie veineuse. Vitamines E, C (essentielle pour la synthèse et la protection des fibres de collagène, constituant des épithéliums vasculaires), caroténoïdes et polyphénols, anthocyanes, oligoéléments dont sélénium, manganèse… peuvent vous aider à conserver des jambes légères.

Conseil 1

Plus le contenu de l’assiette a une grande palette de couleurs, plus large est la panoplie d’antioxydants : essentiel car ils agissent souvent en synergie permettant ainsi de neutraliser tous les types de radicaux libres.
Mangez-donc coloré avec fruits, légumes, herbes aromatiques au menu !
Faites le plein de vitamine C avec des fruits et légumes frais ou en jus (acérola, goyave, kiwi, papaye, agrumes, poivrons, choux…).

2. Des plantes

  • Marronnier d'Inde

    Le marronnier d’Inde et le Mélilot, plantes traditionnellement utilisées pour diminuer les sensations de jambes lourdes
  • La vigne rouge reconnue pour faciliter le maintien de l’intégrité des vaisseaux; à l’action antiradicalaire

Conseil 2

Faites des "cures" régulières de ces plantes ou mieux d’une synergie, surtout si vous cumulez les facteurs de risques.

Pour plus de confort

Pour que printemps-été rime avec légèreté, pensez à un geste simple, le massage¸ toujours de la voûte plantaire vers les jambes.

Optez pour une version gel, légère, de préférence à base d’huile essentielle qui pénètre facilement le derme, vectrice des actifs, à visée apaisante, décongestionnante.

Conseil 3

Pratiquez un massage des jambes au quotidien, tout en douceur.
Faire pénétrer au niveau de la plante des pieds puis masser les chevilles et remonter vers les genoux.