Profitez d'un  produit Ergysport Recup offert à l'achat de 3 produits Ergysport Recup avec le code : ERGYSPORT31

Parents : nos conseils bien-être spécial enfants

Comment reconnaître les signes de fatigue chez l'enfant ?

Tout comme les parents, les enfants peuvent connaitre des pics de fatigue à certaines périodes de l'année. A l'école secondaire, comme à l'école primaire, les longues journées d'école s'enchaînent, bien souvent prolongées par les activités extrascolaires... L'emploi du temps des enfants n'est pas de tout repos, et peut parfois être source de stress et de fatigue intense !

Diverses expressions du coup de fatigue chez l'enfant

Observez votre enfant pour reconnaitre les changements dans son comportement, car tous les enfants ne manifestent pas la fatigue de la même façon : certains seront agités, grincheux, et s'énerveront facilement, quand d'autres vont manquer d'enthousiasme, vont faire preuve de lassitude et seront plus câlins et en attente de marques fortes d'affection.

Somnolence, bâillements, pleurs, refus d'obéir, irritabilité, besoin plus important de son doudou, manque d'appétit, regard vague, frottement des yeux... constituent parfois les premiers signes de fatigue chez l'enfant.

L'entrée à l'école maternelle

L'enfant nouvellement scolarisé peut éprouver des difficultés à se positionner dans le groupe, surtout s'il n'a pas grandi en crèche. Ce temps d'adaptation entraîne des coups de fatigue. De plus, certains enfants ont plus tardivement besoin d'une sieste que d'autres. La résistance d'un organisme ne se décrète pas en fonction de l'âge mais de chaque individu.

La grande fatigue de l'adolescent !

Chez l'adolescent, le manque d'énergie va aussi se traduire par un repli sur soi, des problèmes de concentration et des changements dans les résultats scolaires, voire des périodes de stress. Jeux vidéos, réseaux sociaux, relations amicales perturbées entraînent une fatigue physique et mentale. Le sommeil est perturbé par les écrans et une sensation d'épuisement peut s'installer. Dès lors, se lever est une insurmontable épreuve ! L'important est alors de conserver des relations apaisées et un mode de vie sain.

Est-ce que la croissance fatigue ?

Un pic de croissance peut en effet provoquer une fatigue passagère. L'organisme est tout entier mobilisé à produire l'énergie nécessaire à ce phénomène. Les enfants de 3 à 8 ans et les adolescents peuvent connaître une certaine fatigue musculaire et des troubles du sommeil.

Avoir les bons réflexes pour qu'ils retrouvent la forme

Pas évident de distinguer s'il est l'heure de s'inquiéter devant une asthénie chez l'enfant. La fatigue est-elle anormale ? Est-elle accompagnée de signes comme un nez qui coule, des maux de tête, douleurs abdominales, fièvre ? En cas de fatigue prolongée, sans doute, une consultation médicale s'impose. Trois axes permettront d'améliorer la situation :

  • l'alimentation
  • l'activité physique
  • le sommeil

Quelle alimentation pour atténuer la fatigue ?

Jusqu'à l'adolescence, votre enfant est en pleine période de croissance et d'apprentissage. Il a donc besoin d'une alimentation variée et équilibrée lui apportant tous les nutriments nécessaires au développement de son corps, de son cerveau, et ainsi éviter la fatigue.

Pour faire le plein d'énergie, l'enfant a besoin de glucides complexes (pâtes et riz complets, légumineuses, pommes de terre, céréales) à chaque repas, ainsi que de protéines, animales et végétales, à raison d'une portion par jour, afin de permettre la construction de ses os et de ses muscles. Compléter le tout avec des fruits et légumes pour faire le plein de fibres, frais de préférence pour l'apport de vitamines, et les plus colorés possible pour leur richesse en antioxydants qui aident le corps à se défendre contre le stress oxydatif !

Du côté des micronutriments, les enfants ont des besoins particuliers en vitamines, minéraux et oligoéléments. Parmi les plus importants :

  • Le calcium (produits laitiers, amandes, etc.) et la vitamine D (poissons gras, œuf), nécessaires à la croissance et au développement osseux des enfants.
  • La vitamine C qui soutient le fonctionnement normal de leurs défenses naturelles. On la trouve dans les fruits frais tels que les agrumes et le kiwi, mais également dans le poivron, le chou, le persil.
  • Les vitamines du groupe B sont importantes pour aider à la production d'énergie. On les trouve dans la viande et les céréales complètes.
  • Le fer et le magnésium sont des oligoéléments clés pour lutter contre la fatigue. On trouve le fer dans la viande rouge et le magnésium dans les fruits secs, les noix, et le chocolat noir !

Mais les enfants sont parfois capricieux quand il s'agit de manger des légumes verts ou du poisson ! Si les repas sont compliqués et que votre enfant préfère les gâteaux aux fruits, pensez aux compléments alimentaires, notamment pour assurer un apport complet en vitamines. Ils peuvent être recommandés pour combler les déséquilibres. Attention toutefois à bien les choisir : évitez le sucre, souvent utilisé pour améliorer le goût et rendre le produit plus ludique !

Des plantes toujours bienfaitrices

Vous cherchez une solution naturelle contre le stress de votre enfant ? Essayez les plantes, aux nombreux effets bénéfiques à travers la phytothérapie ou l'aromathérapie. Si ces méthodes sont naturelles, il faut toutefois rester prudent et bien se renseigner avant d'utiliser les plantes chez les enfants.

Parmi les plantes anti-stress que l'on peut utiliser sans risque chez l'enfant, on retrouve la fleur d'oranger, la camomille, la marjolaine et la mélisse, aux vertus relaxantes, apaisantes et sédatives. Que ce soit en tisane ou en sirop, elles peuvent aider à calmer l'enfant en fin de journée et favoriser son endormissement.

Retrouver un sommeil réparateur

Soyez attentif aux horaires de coucher de votre enfant : le manque de sommeil est l'une des raisons principales de fatigue, car nos enfants dorment de moins en moins. La faute notamment aux écrans, auxquels ils sont constamment exposés et qui les excitent et nuisent à leur endormissement. Alors, bannissez les écrans (TV, téléphone, tablette, console de jeu) plusieurs heures avant le coucher, et encouragez le sommeil avec des rituels de coucher tels que la lecture d'une histoire ou l'écoute de musique douce. Veillez à respecter des horaires de coucher et de lever réguliers, y compris le week-end, afin que le rythme de sommeil et de vie de votre enfant ne se dérègle pas. Le nombre d'heures par nuit est variable selon les individus, cependant 8h à 10h de sommeil selon les âges sont un minimum.

Aidez l'enfant à se détendre

Votre enfant est fatigué nerveusement, agité ? Cela se traduit par une sensation de boule au ventre, des troubles du sommeil avec des réveils fréquents ou des cauchemars ? Ce sont souvent les signes de réponse au stress chez l'enfant. Et les causes de stress chez l'enfant peuvent être nombreuses : environnement familial stressant (problèmes avec ou entre les parents), situation nouvelle dans la vie de l'enfant (déménagement, changement d'école), mal être à l'école, pression de performance... sont autant de sources de peur et d'anxiété, donc de fatigue !

Des activités pour se retrouver

Pour aider votre enfant à se détendre, proposez-lui des séances de relaxation ou de méditation pleine conscience et d'autres activités douces telles que le yoga ou la sophrologie. Il existe aujourd'hui de nombreux podcasts et vidéos en ligne afin de pratiquer soi-même ces activités bien-être, avec des séances très bien adaptées pour gérer le stress chez l'enfant. Et c'est une occasion idéale de développer une nouvelle activité parent-enfant, et de vous détendre vous aussi ! Il a également besoin de se dépenser et de retrouver confiance en ses forces. Une activité physique régulière est tout à fait conseillée, sans excès.

 

Vous avez l'air de naviguer depuis la France.
Cliquez ici pour visiter notre site français.