Le magnésium
dans l’organisme

Le magnésium est le quatrième minéral le plus répandu dans l’organisme (entre 25 et 30 g de magnésium pour un homme de 70 kg !), on le retrouve :

  • À 60 % stocké dans les os et les dents, où il participe à la minéralisation avec le calcium et le potassium;
  • À 25 % au niveau musculaire, où il intervient particulièrement dans les réactions enzymatiques de production d’énergie ;
  • À 15 % dans les autres tissus, dont principalement le système nerveux et le foie.

Élément essentiel, il intervient dans plus de 300 réactions enzymatiques qui participent à la vie de nos cellules. Il joue ainsi différents rôles dans l’organisme dont le système nerveux, le squelette et les muscles.

Magnésium et fatigue nerveuse

Qui n’a jamais fait une « cure » de magnésium lorsqu’il se sentait un peu fatigué ?

Le magnésium est l’oligoélément clé du système nerveux ! C’est pourquoi il est très souvent intimement lié à la fatigue et au stress…

Il contribue à réduire la fatigue et contribue à une transmission nerveuse normale. D’après l’avis de l’EFSA*, une baisse du statut en magnésium est même associée à diverses manifestations, allant de l’irritabilité à la déprime. L’effet bénéfique du magnésium sur les fonctions psychologiques, qui englobent les domaines cognitifs et affectifs, est ainsi reconnu.

S’il y a donc un micronutriment à privilégier en cas de stress, c’est bien le magnésium ! D’autant que le stress augmente l’élimination rénale des oligoéléments et fait perdre à l’organisme de grandes quantités de magnésium… le manque survient et accroît la fatigue tout en augmentant la sensibilité au stress… Mieux vaut ne pas laisser ce cercle vicieux s’installer !

Avis de l’EFSA « Magnesium related health claims ». EFSA Journal 2010;8(10):1807

Magnésium et bien-être physique

Constituant majeur de l’osle magnésium soutient la santé osseuse aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Il contribue également au maintien d’une bonne dentition.
Mais le magnésium joue surtout un rôle majeur dans la contraction musculaire. Il contribue à une synthèse protéique normale ainsi qu’au métabolisme énergétique normal (production d’énergie par les cellules).
Une des premières manifestations du manque de magnésium est d’ailleurs l’apparition de raideurs ou de contractures musculaires, et de tressautements de la paupière.

* EFSA : European Food Safety Authority