Oligoéléments et sels minéraux : pour qui, pourquoi ?

Où trouver des oligoéléments et des sels minéraux essentiels ?

Le corps humain est incapable de fabriquer les oligoéléments et minéraux essentiels. L’alimentation et l’eau constituent les seuls apports. C’est pourquoi une alimentation variée, riche en produits frais de bonne qualité est indispensable si l’on veut éviter les manques et ne se priver d'aucune source.

Les éléments minéraux : pour qui ?

Magnésium, fer, iode : des solutions pour la santé des femmes

https://www.nutergia.com/fr/nutergia-votre-expert-conseil/dossiers-bien-etre/images/femme-actuelle1.jpgLes femmes naissent égales en droit avec les hommes, mais sont néanmoins soumises à rudes épreuves physiques, physiologiques et sociales. De plus, elles mènent souvent de front leur carrière et le quotidien de la famille. Des pauses s’imposent ! D'autant que l'organisme humain vit au rythme des hormones et plus encore celui des femmes et particulièrement pendant la puberté, les périodes menstruelles, la grossesse ou la ménopause.

Pour soutenir cette énergie, les oligoéléments dont l'organisme féminin a le plus besoin sont le magnésium consommé par le stress et la fatigue, le fer, constituant de l’hémoglobine, perdu lors des règles ou des accouchements, l’iode lorsque la thyroïde peine à trouver son équilibre.

Zinc, magnésium, sélénium : pour les personnes actives

https://www.nutergia.com/fr/nutergia-votre-expert-conseil/dossiers-bien-etre/images/femme-homme1.jpgLes femmes et les hommes actifs dont la vie est une succession de rendez-vous, d’obligations, de défis contre le temps, de sommeils écourtés et de repas pris le plus souvent à l’extérieur, sur le pouce et de type industriel peuvent être concernés par une carence en oligoéléments.

Les oligoéléments susceptibles d’être le plus rapidement épuisés sont le magnésium, le zinc dont la fonction est de lutter contre le stress oxydatif des cellules, le molybdène qui contribue au métabolisme normal des acides aminés soufrés et donc à la digestion, le sélénium, véritable bouclier contre les radicaux libres. Les sportifs sont également concernés.

Sélénium, silicium, manganèse-cuivre : la jouvence des séniors

https://www.nutergia.com/fr/nutergia-votre-expert-conseil/dossiers-bien-etre/images/senior1.jpgLes séniors ont quelques défis à relever : conserver leur capital ostéo-articulaire, maintenir une activité normale et se préserver des virus de saison. Les oligoéléments dont leur corps a le plus besoin sont le zinc-silicium, le sélénium, le manganèse-cuivre.

Zinc, manganèse-cuivre, fer : l'atout des adolescents

https://www.nutergia.com/fr/nutergia-votre-expert-conseil/dossiers-bien-etre/images/adolescent1.jpgLes adolescents connaissent de profonds bouleversements hormonaux qui peuvent se manifester par une peau plus sensible, acnéique. Ils sont plus exposés que d’autres aux virus saisonniers. Une sensation de fatigue intense est parfois ressentie. Leurs besoins peuvent donc être ciblés autour des problématiques de peau ou d'énergie. Si leur alimentation n’est pas équilibrée, les sources de zinc pourraient être insuffisantes.

Molybdène, chrome, zinc : pour faciliter la digestion

Les personnes actives dont l'alimentation est faite de repas pris sur le pouce ou de fast-food peuvent éprouver des difficultés à digérer. Cette alimentation peut entraîner un dysfonctionnement du métabolisme des macronutriments (dont les sucres et les graisses). Un foie paresseux ou une exposition chronique à des polluants accentuent le phénomène. Or, le molybdène, le chrome ou le zinc sont dans ce cas les premiers à manquer à l’appel des enzyme digestives.

Les éléments minéraux : pourquoi ?

Quels oligoéléments pour les cheveux ?

Outre les acides aminés, une autre classe de nutriments, le zinc et le fer contribuent à la croissance des kératinocytes lorsqu'ils sont associés à l'arginine et aux vitamines C et D. Les sources alimentaires sont néanmoins diversifiées pour le fer : légumes verts et aliments protéiques se partageant les meilleures teneurs.

Quels oligoéléments pour la peau ?

Le zinc participe à la synthèse protéique et à la division cellulaire. Grâce à la division cellulaire, les tissus se développent, se régénèrent et cicatrisent. Son action est particulièrement sensible sur la santé de la peau et du système immunitaire tout comme le sélénium.

Quels oligoéléments pour le métabolisme des sucres ?

Le chrome contribue au maintien d'une glycémie normale. Son mode d'action soutient également le métabolisme des macronutriments, en particulier des sucres et des graisses.

Quels oligoéléments pour le système nerveux ?

Le cuivre est le 3e oligoélément de l'organisme. Ses fonctions sont multiples et interviennent dans divers systèmes dont le système immunitaire, Il participe au métabolisme du fer mais son mode d'action est aussi favorable au système nerveux, à l'instar du magnésium.