ERGYPROSTA, votre complicité retrouvée






undefined

La prostate est un sujet qui préoccupe de nombreux hommes (et aussi leur partenaire !) à l’approche de la cinquantaine… C’est pourtant un sujet souvent mal connu, car tabou, autant au sein du couple que dans les consultations auprès de professionnels de santé. 

La prostate, une maladie ?

« J’ai la prostate », beaucoup d’hommes utilisent cette expression lorsqu’apparaissent des signes de troubles urinaires… Pourtant la prostate n’est pas une maladie ! C’est une glande appartenant à l’appareil génital masculin, située juste sous la vessie, et traversée par l’urètre, canal transportant l’urine de la vessie vers l’extérieur. De la taille d’une noix, son rôle est de produire le liquide prostatique entrant dans la composition du sperme, elle n’a cependant pas d’impact direct sur l’érection.

Quand la prostate se réveille…

Avec l’âge, la prostate augmente naturellement de volume. Cette évolution normale débute généralement vers l’âge de 30 ans, mais ne s’exprime vraiment qu’à partir de 45 ans. En effet, tant qu’elle n’atteint pas une taille assez importante, la prostate ne se fait pas sentir. En revanche lorsqu’elle devient trop grosse, elle peut entraîner des problèmes et gênes pour uriner (en raison de son positionnement sous la vessie et entourant l’urètre). Cette augmentation excessive du volume de la prostate est appelée hypertrophie bénigne de la prostate. Comme son nom l’indique, elle est sans danger pour la santé mais a des impacts sur la qualité de vie.

La prostate : quelques données chiffrées…

Chaque année, 100 000 nouveaux cas de troubles urinaires liés à la prostate sont détectés.
L’hypertrophie bénigne de la prostate touche 1 homme sur 7 entre 40 et 49 ans et 1 homme sur 2 entre 60 et 69 ans.

Environ 2 millions d’hommes sont touchés en France, et 800 000 prennent un traitement quotidien contre les symptômes liés à l’hypertrophie de la prostate.
Cependant, beaucoup d’hommes sont réticents à prendre ces traitements car ils craignent les effets secondaires des médicaments, notamment sur leur vie sexuelle.

Données issues de communiqués de presse de l'Association Française d'Urologie, 2010 et 2018

Impacts sur la qualité de vie

Les gênes liées à la prostate peuvent avoir des impacts non négligeables sur la qualité de vie des hommes, mais aussi un impact sur la relation de couple !

Monsieur a du mal à trouver le sommeil, madame est gênée par les allers-retours nocturnes aux toilettes de son mari… Si la prostate n’a pas de répercussions sur l’érection, la libido peut être troublée par la fatigue, le stress et les préoccupations de l’homme.

ERGYPROSTA • Votre complicité retrouvée

ERGYPROSTA est un complément alimentaire à base de plantes et actifs végétaux, vitamines et oligoéléments pour le bien-être masculin.

4 grandes sphères d’action

Cette formule exclusive renferme une synergie de 9 actifs aux actions complémentaires :

  • Prostate : L’épilobe participe au bon fonctionnement de la prostate et le zinc contribue au maintien d'un taux normal de testostérone dans le sang.
  • Fonctions urinaires : Le serenoa repens, aussi connu sous les noms de saw palmetto, sabal serrulata ou palmier de Floride, est utilisé pour le maintien d'une fonction urinaire normale chez l'homme à partir de 45 ans. Il participe au maintien du débit urinaire maximal. L’épilobe contribue également au confort urinaire chez l’homme.
  • Sommeil et libido : Le safran est utilisé pour réduire la tension et aider à retrouver un meilleur sommeil. Il aide à stimuler la libido, à améliorer l’érection et à détendre les muscles.
  • Stress oxydatif : Les vitamines Cet E, le zinc et le sélénium, antioxydants, participent à la protection des cellules contre le stress oxydatif. L’épilobe est aussi utilisé pour protéger des radicaux libres qui endommagent les cellules et les tissus.

Les + produits

  • Synergie unique de 9 actifs pour une action complète
  • Produit fabriqué en France
  • Garanti sans hormones

Pourquoi et comment ?

ERGYPROSTA est recommandé pour le maintien de bonnes fonctions prostatiques et urinaires, ainsi que pour un meilleur sommeil et le maintien de la libido.

2 à 3 gélules par jour, en 2 prises, pendant les repas.

À prendre sur 3 mois minimum.

> En savoir + sur ce produit