Comment récupérer un bon transit ?

Qui n’a jamais eu des petits soucis de transit ? Les ralentissements du transit toucheraient jusqu’à 20 % de la population*, et plus souvent les femmes et les personnes âgées. Lourdeurs, inconforts intestinaux, sensation de ballonnements… un transit paresseux peut venir perturber votre quotidien et affecter la qualité de vie lorsqu’il est trop récurrent. Car si le plus souvent les ralentissements du transit sont la conséquence momentanée d'un changement de routine, et disparaissent en quelques jours avec une bonne hygiène alimentaire (apport de fibres), il arrive toutefois qu’ils réapparaissent de façon régulière.

*Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SFNGE) 

Qu'est-ce qui favorise les problèmes de transit ?

Les causes de transit intestinal ralenti sont souvent à chercher du côté de l'alimentation et de l'hygiène de vie ! Une alimentation trop riche en graisses et en sucres, où les féculents, pommes de terre et repas consistants remplacent les légumes, salades et aliments riches en fibres... Or, une alimentation déséquilibrée, trop pauvre en fibres, est la première cause de transit difficile !

Le manque d'hydratation entraîne également des problèmes de transit, car les selles moins hydratées demandent un temps de transit plus long... 1,5 litres d'eau par jour est un minimum.

Une flore déséquilibrée pauvre en bonnes bactéries est également une cause de gênes digestives.

Enfin, l'activité physique est essentielle pour stimuler la contraction musculaire de l'intestin et conserver un bon transit.

Comment faire pour avoir un bon transit ?

Ne laissez plus votre transit paresseux venir gâcher votre bien-être grâce à nos quelques conseils !

  • Adoptez une alimentation équilibrée et faites le plein de fibres : fruits, légumes, céréales, son de blé et pains complets, légumineuses, fruits secs… le choix d'aliments est large !
  • Hydratez-vous suffisamment, avec de l'eau mais aussi avec du thé, du bouillon sans sel ajouté, des tisanes... Evitez l'alcool en excès.
  • Evitez de sauter des repas pour compenser les repas copieux : cela ne ferait que perturber d’autant plus le rythme de votre transit. Donnez-lui un coup de pouce en mangeant régulièrement et raisonnablement. 
  • Prenez le temps de mastiquer vos aliments, mangez lentement : la mastication active tout l'appareil digestif et permet d'éviter ballonnements et problèmes digestifs.

Améliorer mécaniquement le transit

  • Faites une balade digestive : cela réduit le stress, compense le manque d'activité physique et stimule vos intestins !
  • Travaillez vos abdominaux. Une ceinture musculaire solide entretient une bonne motilité de l'intestin.
  • Les automassages du ventre : posez une ou deux mains sur le ventre, effectuez des mouvements circulaires autour du nombril dans le sens des aiguilles d'une montre.
  • Respirez profondément.

Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez compter sur l’aide d'ERGYTRANSIT flash, pour activer ou réactiver le transit paresseux !

ERGYTRANSIT flash : retrouvez le confort

ERGYTRANSIT flash est un complexe végétal unique associant 4 plantes à des vitamines B2 et B3. Il contient ainsi :

  • du tamarin qui favorise le maintien d’un bon transit intestinal ;
  • de la menthe poivrée et de l’artichaut qui aident à soutenir la digestion et le fonctionnement normal du tractus intestinal ;
  • de la guimauve qui soutient les mouvements de l’intestin.

Quand le transit intestinal trop lent ralentit le quotidien...

Ce complément alimentaire est particulièrement adapté pour une prise occasionnelle en cas de transit ralenti, de blocage ponctuel. Son action est douce pour la muqueuse intestinale grâce à la présence de vitamines B2 et B3 qui contribuent au maintien des muqueuses saines dont la muqueuse intestinale.